OBLIGATION D'ADHÉRER À ANTICOR POUR LES CANDIDATS AUX LÉGISLATIVES...

Publié le par ANTICOR 78

... du Parti Pirate !

A l'heure des investitures pour les législatives du mois de juin, saluons cette initiative du Parti Pirate (même si Anticor est une association clairement transpartisane), en espérant que tous les partis politiques républicains suivront bientôt cet exemple !

De création récente, le Parti Pirate prône le partage de la culture et de la connaissance en accès libre et égal pour tous (notamment via internet), dans le cadre de valeurs fondamentales citoyennes et démocratiques, en souhaitant des modèles sociaux, économiques et institutionnels transparents et un développement mondial solidaire et soutenable. Il s'est notamment illustré en France par son combat contre les lois Hadopi et Loppsi 2. Lors de sa première participation à un scrutin en 2009, une législative partielle des Yvelines (10ème circonscription), il a obtenu plus de 2 %. Mais les Partis Pirates confrères des autres pays européens ont déjà réalisé des scores plus importants, notamment en Allemagne et surtout en Suède, où ils ont obtenu 2 députés lors des dernières élections européennes.

Leurs candidats aux législatives de juin doivent donc s'engager à adhérer à Anticor, et à respecter la charte éthique d'Anticor s'ils sont élus. C'est le point 12.2 de leur règlement intérieur. Sachant que leur Assemblée générale d'octobre dernier a également ajouté le point 12.3 qui est une interdiction de soutien, ou d'alliance de 2ème tour, pour un candidat ou une liste comprenant un candidat définitivement condamné pour des faits ayant trait à sa gestion de l'argent public. Ce second point voté par les adhérents du Parti Pirate français faisant suite à la publication, en juin dernier, sur notre site national d'un article relatant une initiative similaire que nous avions saluée, votée par l'Assemblée générale d'EELV Yvelines.

Fidèle à sa tradition transpartisane, Anticor ne soutiendra pas un parti politique plus qu'un autre lors de ces législatives de juin, signalant simplement les candidats qui auront signé sa charte éthique. Notre neutralité nous conduira donc bien sûr à vous informer également dès que le P.S., l'U.M.P. ou tout autre parti républicain aura aussi exigé de tous ses candidats leur adhésion à Anticor. Nous nous y engageons !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article