577 têtes de liste ont signé notre charte Anticor 2014

Publié le par ANTICOR 78

Par l'équipe Anticor

Tout comme en 2012, Anticor renouvelle son résultat, mais cette fois à échelon local.

 Décidemment, le chiffre du nombre des représentants de la Nation à l’Assemblée Nationale devient un symbole pour l’association.

Après un point statistique effectué lorsque nous avions atteint le cap des 200 signataires, Anticor souhaite réaliser de nouvelles statistiques mises à jour au dernier jour de campagne des élections municipales de 2014.

Toutes les sensibilités, femmes ou hommes de tout bord politique ou indépendant(e)s se sont engagés en faveur de l’éthique en politique à travers la signature de notre charte Anticor pour les élections municipales de  2014.

139  femmes sont signataires de la charte (soit 24,09% du total des chartes). Les hommes quant à eux représentent 438 signatures (soit 75,91%).  Dans la France entière, le Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes précise que seul 17,1% des femmes ont été tête de liste pour les élections municipales de 2014. Ainsi Anticor se réjouit que la part des femmes têtes de liste signataires soit supérieure à celle du total national ! Ceci démontre un fort engagement des femmes pour l’éthique en politique.

Comme nous l’avions souligné lors des statistiques réalisées lorsque nous avions atteint les 200 signataires, l’ensemble des couleurs politiques sont représentées : NPA (9 signataires, soit 1,11% des signataires), PC (48 signataires,  soit 5,91% des signataires), Ensemble (11 ; 1,35%), Parti de Gauche (46  ; 5,67%), Front de Gauche (55 ; 6,77%), MRC (22; 2,71%), PRG (41  ;  5,05%),  Génération Écologie (7 ; 0,86%),  Parti Pirate (6 ; 0,74%), EELV (126 ; 15,52%), PS (98 ; 12,07%) MoDem (40 ; 4,93%), UDI (34 ; 4,19%) ; UMP (23 ; 2,83%%), Debout la République (1 ; 0,12%%), Divers non nationaux (20 ; 2,46%) ainsi que des candidats sans étiquette indépendants (222 ; 27,34%) (Remarque : Sur 577 têtes de liste signataires. 812 étiquettes sont représentées. Le nombre d’étiquettes par tête de liste est supérieur au nombre total de signataires car nous avons tenu compte des associations de partis dans les listes de nombreuses communes. Ainsi, une même liste au sein d’une commune peut-elle représenter, au nom de sa tête de liste, EELV, le PRG et le PS ou l’UMP et l’UDI par exemple. 

Depuis le dernier point statistique, la part du pourcentage des couleurs politiques signant notre charte est restée relativement stable. Toutefois, on peut souligner une progression du Front de Gauche à près de 7% contre environ 3% précédemment. De même, le Parti communiste passe de 4% à près de 6%. La progression la plus importante s’observe du côté des candidats sans étiquette, qui est passée de 21 à plus de 27 % !

Anticor remercie donc de nouveau tous les candidats, avec ou sans étiquette qui ont tenu à mettre l’éthique en politique au cœur de leur programme. De nombreux retours médiatiques ou via les réseaux sociaux attestent par ailleurs d’une forte présence de notre logo ou de notre nom dans les documents de campagne (tracts, affiches, bulletins de vote…), gage de probité pour les candidats et les électeurs.

Aux grandes villes qui avaient été mentionnées dans notre précédent article où au moins une tête de liste est signataire (Paris, Marseille, d’Aix,  Toulouse, Grenoble,  Nantes, de Lille,  Pau, Perpignan, Hyères,  Limoges, Toulon, Asnières, Boulogne,  Issy, de Clichy, de Neuilly, de Puteaux, de Bagnolet, de Noisy-le-Sec,Alfortville, Vincennes, Strasbourg, Letia, La Possession… ), d’autres grandes villes font leur entrée dans notre liste des signataires.

Il en est ainsi pour des villes telles que :

Lyon, Montpellier, Nîmes, Angers, Metz, Roubaix, Limoux, Caen, Quimper, La Rochelle, Bergerac, Besançon, Valence, Chartres, Epernay, Nancy, Wasquehal, Arras, Bayonne,  Haguenau, Colmar, Melun, Saint-Germain-en-Laye, Poitiers, Montrouge, Nanterre, Vanves, Bobigny, Cachan, Arcueil, Ermont, Herblay. L’Outre-mer voit deux candidats de Saint-Denis (la Réunion) compléter la liste. De même Porto Vecchio s’ajoute – entre autres –, à la Corse.

Nombre de candidats en provenance des petites communes sont également signataires de notre Charte. Nous tenons à remercier également tous ces candidats qui ne disposent pas nécessairement des relais et de la visibilité médiatique des grandes villes mais qui mènent  pour autant un combat important contre certaines pratiques locales indignes de la démocratie.

Autre enseignement : 71,4% des chartes ont été signées directement par les responsables de groupes locaux (soit 412 chartes) alors que seul un peu moins de 50% des départements sont représentés par des responsables locaux. Cela souligne toute l’importance de nos responsables de groupes locaux qui ont un fort effet incitatif auprès des politiques et qu’Anticor remercie également chaleureusement pour leur démarche proactive.

Dans les départements ne disposant pas encore de responsable locaux, 165 chartes ont été traitées et signées directement par la présidence, soit un peu plus d’un quart (28,6%) du total des chartes ! Au total, plus de 80% des départements ont compris au moins un signataire de notre charte.

Anticor se félicite de nouveau de la multiplicité  et de la qualité des signataires et encourage tous les nouveaux conseillers municipaux et Maires récemment élus à s’engager en faveur de l’éthique en politique de manière toujours plus nombreuse.

Graphique charte 2014 577

Classement

 

Nom du parti Nombre de signataires % des singataires
Debout la République

1

0,12%

Divers

20

2,46%

EELV

126

15,52%

Ensemble

11

1,35%

FG

55

6,77%

Génération écologie

7

0,86%

Indépendant

222

27,34%

MoDem

40

4,93%

PC

48

5,91%

MRC

22

2,71%

NPA

9

1,11%

Parti Pirate

6

0,74%

PG

46

5,67%

PR

3

0,37%

PRG

41

5,05%

PS

98

12,07%

UDI

34

4,19%

UMP

23

2,83%

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article