PROCÈS CHIRAC : ANTICOR SE PORTERA PARTIE CIVILE POUR PALLIER AU RETRAIT DE LA VILLE DE PARIS

Publié le par ANTICOR 78

Dernière minute : suite au retrait de la plainte de la ville de Paris avec constitution de partie civile pour le procès des emplois fictifs reprochés à Jacques Chirac, M. Delanoë et l'UMP ayant permis à Jacques Chirac "d'acheter" ce retrait de partie civile grâce à l'accord récemment voté au Conseil de Paris (voir nos articles précédents), l'association ANTICOR a annoncé à l'A.F.P. qu'elle se portait partie civile dans cette affaire.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article