Anticorruption : Lettre ouverte d'un militant UMP d'Anticor du 78 à Jean-François Copé

Publié le par ANTICOR 78

(article du 07-04-11 publié sur le site national d'Anticor)

         Un militant UMP de longue date, Hubert Souillard, Maire-adjoint de Maisons-Laffitte de 1989 à 2001, a écrit au Secrétaire Général de l’UMP pour lui demander de ne pas l’exclure de son parti, bien qu’il soit candidat sur une liste indépendante de soutien à Anticor pour les élections sénatoriales des Yvelines de septembre (dont la tête de liste est Jean-Luc Trotignon, l’un de nos deux Vice-Présidents). Dans sa lettre, il explique à Jean-François Copé que sa démarche de candidature indépendante est dans « l’intérêt essentiel » de l’UMP et de notre démocratie en général.

 

         A l’heure de la montée si préoccupante de l’abstention et des votes extrémistes, son plaidoyer illustre parfaitement le désarroi de nombreux militants sincères en France, qui sont contraints d’assister impuissants au laisser-faire complice de leurs instances face aux dérives d’élus de leur parti, parfois des plus notoires. Loin d’un « Tous pourris-tous dehors », il s’agit d’un appel salutaire à un ré-assainissement de la classe politique française de l’intérieur que nous ne pouvons que saluer, en publiant sa lettre ouverte dans son intégralité.

 

(Nota pour une meilleure compréhension de ce courrier : Pierre Bédier, ancien élu UMP des Yvelines et ancien Secrétaire d’Etat, a été mis en examen en janvier 2004, condamné en 1ère instance, comme en appel puis en cassation à 18 mois de prison avec sursis et 6 ans d’inéligibilité pour corruption passive et recel d’abus de biens sociaux)

Page 1 lettre HS à JFC

 Page 2 lettre HS à JFC

 

 

 - Si vous souhaitez adresser un message à Hubert Souillard : releverlademocratie@gmail.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article